Le Patrimoine .COM

  [ Accueil ] [ Retour à l'article ]

Perspectives pour les taux sur le mois à venir
http://www.lepatrimoine.com/article.php3?id_article=25
TAUX CRÉDIT

dimanche 24 février 2008

Taux courts

Devant l'ampleur de la crise financière et un ralentissement économique marqué, la banque centrale américaine a très sensiblement abaissé son principal taux directeur, à deux reprises, le 22/01/08 (-0.75%) et le 30/01/08 (-0.50%) ; c'est le cinquième mouvement de baisse de taux depuis le 18/09/07, moment où ce taux s'établissait à 5.25%, alors qu'il n'est plus qu'à 3% aujourd'hui.

Dans le même temps la Banque Centrale Européenne n'a pas modifié son principal taux directeur, toujours préoccupée par le niveau de l'inflation en Europe, alors que pour l'instant l'activité économique semble résister autour d'un taux de croissance de 2%. Rappelons que les deux banques centrales ont des mandats différents : l'américaine doit se préoccuper à la fois de l'inflation et de la croissance, alors que l'européenne a comme unique objectif statutaire la lutte contre l'inflation.

Beaucoup d'opérateurs espèrent encore une nouvelle baisse des taux américains pourtant déjà fortement abaissés. Un assouplissement supplémentaire est possible. La Banque Centrale Européenne attendra un mieux sur le plan de l'inflation ou une dégradation beaucoup plus sensible des données économiques avant d'abaisser ses taux directeurs. Il est néanmoins probable qu'un mouvement de baisse des taux interviendra en cours d'année 2008.

Taux longs

L'économie ralentit fortement, certains craignent un approfondissement de ce ralentissement conduisant à une vraie récession ; on retrouve la préférence pour les placements sans risque ("flight to quality") dans une période chahutée : tout cela conduit à la baisse des taux à long terme.

Ainsi aux Etats-Unis, alors que le taux à court terme passait de 4.25% à 3% en janvier, le taux d'Etat à 10 ans passait de 4.30% à 3.60% (-0.70%). Dans le même temps, le taux à 10 ans européen revenait de 4.40% à 4% (-0.40%).

Les taux longs américains ont fortement baissé (ils étaient à 5.50% mi 2007) ; les taux longs européens ont moins baissé car ils sont freinés par le niveau encore élevé des taux à court terme à 4%.

Pour le futur, tout dépendra de l'ampleur du ralentissement économique et de la profondeur de la baisse des taux à court terme ; mais un nouvel affaiblissement du niveau des taux long terme ne peut être exclu.


[ Accueil ] [ Retour à l'article ] [ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les news sur votre site
Copyright © Le Patrimoine .COM


| Plan du site |